Le fort de Joux : la quatrième enceinte