Le fort de Joux : la cour d'honneur